Commentaires  

 
+1 #1 Pas malYojimbo2k 05-08-2010 11:44
Oui pas mal le site
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Login

Qui est en Ligne

Nous avons 4 invités en ligne

SciFi-Universe

Flux RSS des 30 dernières actualités parues sur scifi-universe.com
  • Les meilleurs films du studio Pixar selon le staff SFU (1ère partie) : Notre classement de la 20ème à la 11ème place
    Alors de Toy Story 4 est sur le point de pointer le bout de son nez dans les salles de cinéma, nous avons eu envie de revenir sur les productions Pixar pour vous proposer un petit top totalement subjectif. En 25 ans, le studio est parvenu à la fois à inventer et à continuellement renouveller le cinéma d'animation, tout en offrant au public un nombre conséquent de chefs d'oeuvre.Voici donc notre classement des films Pixar, de la 20ème à la 11ème place. 20-Le Voyage d'ArloEt si la catastrophe cataclysmique qui a bouleversé la Terre et provoqué l'extinction des dinosaures n'avait jamais eu lieu ? Et si les dinosaures ne s'étaient jamais éteints, et vivaient parmi nous de nos jours ? Arlo, jeune Apatosaure au grand cœur, maladroit et craintif, qui va faire la rencontre et prendre sous son aile un étonnant compagnon : un petit garçon sauvage, très dégourdi, prénommé Spot.À l’époque du Voyage d’Arlo, Pixar sort tout juste de Vice-Versa, un petit bijou d’inventivité doublé d’une réelle prise de risque. Tout le monde attendait donc leur prochain long-métrage avec impatience… Hélas, ce fût la douche froide : le scénario du Voyage d’Arlo est convenu, son rythme mou du genou et l’ensemble – pour tout dire – ne casse pas trois pattes à un canard. Pourtant, il y avait moyen de livrer un dessin-animé au sous-texte intéressant. Le film inverse en effet la place de l’homme et de l’animal, ce qui aurait pu nous renvoyer directement à notre relation à la nature et aux autres formes de vie. Mais le résultat porte beaucoup trop la patte Disney : la moindre aspérité est lissée afin que pas une oreille (de Mickey) ne dépasse. Ne reste qu’un film visuellement magnifique, mais ne proposant qu’une quête initiatique mollassonne et déjà vue mille fois. 19-Cars 2Flash McQueen, la star des circuits automobiles, et son fidèle compagnon Martin la dépanneuse reprennent la route pour de nouvelles aventures. Les voilà partis pour courir le tout premier Grand Prix Mondial, qui sacrera la voiture la plus rapide du monde ! Mais la route du championnat est pleine d’imprévus, de déviations et de surprises hilarantes, surtout lorsque Martin se retrouve entraîné dans une histoire comme il n’en arrive qu’à lui : une affaire d’espionnage international ! Ecartelé entre son désir d’assister Flash McQueen dans cette course particulièrement difficile et celui de mener à bien une mission d’espionnage top secrète, Martin se lance dans un voyage bourré d’action et une course-poursuite explosive sur les routes du Japon et de l’Europe, suivi par ses amis et regardé par le monde entier.Cars 2 est un divertissement efficace pour les plus jeunes, mais il fut également une grande déception pour tous les adultes. Avant ce film, Pixar avait habitué le public à une telle qualité scénaristique qu'adultes comme enfants se laissaient entraîner dans leurs histoires. C'était d'ailleurs la force première du studio vis à vis de sa concurrence : savoir parler à toutes les générations en mêlant habilement différents niveaux de lectures. Cars 2 s'avère très linéaire, s'adresse avant tout aux plus jeunes et il est difficile, passé un certain âge, de voir autre chose dans ce film qu'un long métrage certes brillamment réalisé, mais doté d’un humour profondément enfantin et des personnages bien moins travaillés qu'habituellement. Reste juste un message à l'encontre de l'industrie pétrolière qui emporte quelque peu notre sympathie, et cela même si la fin semble plus douteuse sur ce sujet (comme une impression de marche arrière par rapport aux intentions premières affichées sur ce sujet). 18-Monstres AcademyBob Razowski et Jacques Sullivent sont inséparables, mais cela n’a pas toujours été le cas. Quand ils se sont rencontrés, ces deux monstres très différents se sont tout de suite détestés. Ce film révèle comment Bob et Sulli ont réussi à surmonter leurs différences pour devenir les meilleurs amis du monde.Si Monstres Academy ne fait pas aussi bien que son glorieux prédécesseur, il n'en demeure pas moins un bon film, qui emprunte autant au films de campus qu'au buddy movies. En dépit d'une structure trop classique, le scénario s'avère intéressant car il pose intelligemment toutes les bases de l'histoire racontée par le premier film, tout en offrant suffisamment de gags et de péripéties pour ne jamais s'ennuyer. De plus, le film est d'une beauté à couper le souffle, rempli d'une flopée de monstres plus réussis les uns que les autres. Néanmoins, il manque au tout ce supplément d'âme, ce petit quelque chose en plus que l'on trouve chez les grand Pixar, simplement parce qu'il n'y a aucune prise de risque dans ce projet : tout y est pensé pour ne pas que le public soit jamais déstabilisé. Monstre Academy a finalement tout du bon produit industriel, divertissant mais sans aucun génie. 17-Le Monde de DoryDory, le poisson chirurgien bleu amnésique, retrouve ses amis Nemo et Marlin. Tous trois se lancent à la recherche du passé de Dory. Pourra-t-elle retrouver ses souvenirs ? Qui sont ses parents ? Et où a-t-elle bien pu apprendre à parler la langue des baleines ?Le Monde de Dory remplit tous les critères que l'on est en droit d'attendre de la suite du Monde de Némo. L'histoire est calibrée pour plaire à toute la famille, offrant ce qu'il faut d'humour, de suspense, d'excitation et de tendresse pour ressortir du cinéma avec une grande satisfaction. Techniquement, on est une nouvelle fois époustouflé par le niveau du long métrage, qui repousse encore les limites de l'animation 3D. Néanmoins, malgré toutes ces qualités, l'effet suite se fait beaucoup trop ressentir : l'effet de surprise est atténué, on reste continuellementen terrain connu et le scénario verse un peu trop dans la nostalgie. Résultat : tout divertissant soit-il, le film ne parvient jamais à se hisser au niveau des plus grands classiques du studio. 16-Cars 3Dépassé par une nouvelle génération de bolides ultra-rapides, le célèbre Flash McQueen se retrouve mis sur la touche d’un sport qu’il adore. Pour revenir dans la course et prouver, en souvenir de Doc Hudson, que le n° 95 a toujours sa place dans la Piston Cup, il devra faire preuve d’ingéniosité. L’aide d’une jeune mécanicienne pleine d’enthousiasme, Cruz Ramirez, qui rêve elle aussi de victoire, lui sera d’un précieux secours...Cars 3 est un divertissement honnête qui bénéficie d'un savoir-faire technique impeccable ainsi que d'un scénario bien construit. Le film ne parvient toutefois jamais à susciter la moindre émotion tant il semble simplement suivre une formule balisée. Le spectacle s'avère finalement très consensuel, rempli de thématiques sous-exploitées et de critiques tout à fait insignifiantes. Sans surprise, sans folie non plus, ce troisième opus s'apparente à un vrai produit calibré, efficace et divertissant, certes, mais tout aussi anecdotique et sans âme. 15-RebelleFille du roi d'Ecosse, Merida, jeune fille impétueuse et echevelée, préfèrerait être archer. Une dispute avec sa mère la pousse à faire un choix désespéré, dont les conséquences vis-à-vis du royaume de son père et de la vie de sa mère pourraient être graves, ce qui l'oblige à braver de forces de la nature, de la magie et une sombre malédiction, pour remettre les choses en ordre.Si Rebelle n'est pas en soit un mauvais film, il ne s'agit finalement que d'un recyclage de l’éternelle histoire de la jeune princesse qui refuse d’assumer ses responsabilités et, par son insouciance, va créer une situation chaotique. De cette situation, elle ressortira grandie et gagnera en maturité et en respect des autres, tout en assumant sa personnalité bien sûr. Par bien des aspects, Rebelle est le plus disneyien des films du studio Pixar, à tel point qu'il peine à se trouver une identité et à se distinguer de Raiponce, Elsa et consorts. Il manque au film de la nouveauté ou une touche d'audace, bref, un petit quelque chose qui lui aurais permis de se trouver une identité forte. Reste, comme d'habitude, une perfection technique qui ne peut qu'emporter l'adhésion : le film est un véritable enchantement pour les yeux : les textures, la variété des décors, la précision de chaque élément apparaissant à l’écran, les effets de coiffures, l’animation des personnages, tout est émerveillement.Oscar du meilleur film d'animation en 2013. 14-Les Indestructibles 2Notre famille de super-héros préférée est de retour ! Cette fois c’est Hélène qui se retrouve sur le devant de la scène laissant à Bob le soin de mener à bien les mille et une missions de la vie quotidienne et de s’occuper de Violette, Flèche et de bébé Jack-Jack. C’est un changement de rythme difficile pour la famille d’autant que personne ne mesure réellement l’étendue des incroyables pouvoirs du petit dernier… Lorsqu’un nouvel ennemi fait surface, la famille et Frozone vont devoir s’allier comme jamais pour déjouer son plan machiavélique.Les Indestructibles 2 s'impose comme une suite des plus correctes. Le film s’inscrit dans la continuité des évènements du premier film, et le scénario reprend des thématiques chères aux fans de comics (comme être considéré comme des hors-la-loi au sein d’une société qui ne veut pas payer les pots cassés). Malgré tout, le plaisir procuré par les nombreuses scènes d’action ainsi que les clins d'œil divers à la pop culture ne comblent pas les manques d’une histoire bien trop prévisible. Les Indestructibles 2 arrive finalement peu tard, le matraquage du MCU et du DCEU ayant entre temps pas mal éculé le sujet.  13-Cars : au pays des 4 rouesFlash McQueen, une splendide voiture de course toute neuve promise au succès, découvre que dans la vie, ce n'…
  • Les Jeux Vidéo de la Semaine : Dead or Alive revient en grande(s) forme(s) ! : Sorties de la semaine 09 : du 25/02 au 01/03
    Cette semaine démontre une nouvelle fois que les jeux de baston sont une affaire d'esthètes, mais aussi de mateurs...Commençons avec les sorties non originales de la semaine et le retour de NieR : Automata dans une « Game of the YoRHa editon » ce mardi sur PS4 et seulement en téléchargement sur PC. On vous en parlait en novembre, le jeu d'aventure dans une ambiance viking Fimbul débarque finalement ce mardi sur PS4, Switch et seulement en téléchargement sur PC et Xbox One. Une date de sortie repoussée pour aboutir à une vraie réussite on l'espère. Deponia Doomsday débarque ce mercredi en téléchargement sur Xbox One et PS4 afin de poursuivre les portages console de cette série de point-and-click délirante. Ce mercredi sera aussi le jour de sortie de Yonder : The Cloud Catcher Chronicles en téléchargement sur Xbox One. Le lendemain, les possesseurs de Switch pourront télécharger le RPG indé Deltarune et le très retro Anodyne. Autre sortie repoussée d'un titre dont on vous a parlé il y a peu : Ape Out semble enfin vouloir se libérer ce jeudi en téléchargement sur PC et Switch. Cette dernière accueille par ailleurs Swords & Soldiers II : Shawarmageddon en téléchargement ce vendredi.Revenons à mardi et à la sortie de La Grande Aventure LEGO 2 : Le Jeu Vidéo sur PS4, Xbox One, Switch ainsi que seulement en téléchargement sur PC. Il s'agit évidemment de l'adaptation du film sorti sur nos écrans ce mercredi reprenant donc peu ou prou les personnages et l'intrigue du long-métrage à la sauce Lego qu'on nous sert depuis près de 15 ans. Humour, aventure et coopération seront donc au rendez-vous. Le jeu promet quand même des nouveautés comme un système de combat repensé. Comme depuis des années, Warner est à l'édition alors que les Britanniques de TT Fusion sont au développement. Mardi est aussi le jour de sortie de RemiLore en téléchargement sur PC, PS4, Switch et Xbox One. Cet hack'n'slash axé sur la coopération à deux vous demande d'explorer et de défendre un monde construit sur le modèle des quatre saisons avec un aspect anime très prononcé. Le titre est développé conjointement par deux studios coréens (Remimory et PixelLore) et édité chez nous par Nicalis. On le sait, vous êtes fan de science-fiction et parmi vous, certains sont parfois plus passionnés par l'architecture de ce genre que les histoires qui s'y déroulent. C'est pour ça que vous allez pouvoir télécharger Space Engineers sur PC ce jeudi. Bref, le titre offre un monde ouvert façon bac à sable mélangeant construction, exploration et survie dans une ambiance spatiale plus ou moins hostile. Une œuvre développée et éditée par les Tchèques de Keen Software House.Les (a)mateurs de jeux de combat accueille un challenger populaire ce vendredi avec la sortie de Dead or Alive 6 sur PS4 et Xbox One ainsi que sur PC en téléchargement. Outre les améliorations techniques/graphiques très importantes pour cette licence connue pour ses combattantes féminines voluptueuses, le titre propose des combats assez accessibles mais surtout des arènes offrant un plus grand spectacle. La mise en scène a aussi été soignée pour rendre justice à vos enchaînements comme à l'impact de vos coups sur vos adversaires. Bref, du classique dans la continuité pour cette série créée par les Japonais de la Team Ninja et une nouvelle fois éditée par Tecmo Koei. ToeJam & Earl sont de retour (sans qu'on les attende vraiment) avec Back in the Groove débarquant en téléchargement sur PC, PS4, Xbox One et Switch ce vendredi. Comme au bon vieux temps, les extraterrestres s'écrasent sur une version plutôt absurde de la Terre et vont devoir retrouver leurs pièces de vaisseau éparpillées pour repartir chez eux. Le tout dans une ambiance aussi cartoon que hip-hop... Derrière ce retour, se cachent les Américains de HumaNature Studios à qui l'on doit le très particulier Doki-Doki Universe.Les amateurs de action-RPG se faisant dans la douleur pourront retourner prendre leur pied avec la Dark Souls Trilogy qui sort ce vendredi sur PS4 et Xbox One. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une compilation reprenant les trois épisodes de la saga Dark Souls avec tous leurs DLC.On se quitte avec un trailer de la suite de Dragon Quest Builders prévu pour juillet de cette année. 
  • Plus jamais Solo à la Saint Valentin : Grâce à SFU et GeekMeMore
    Vous êtes en solo pour la Saint Valentin ? No problemo. GeekMeMore, le premier site de rencontre 100% geek s'associe à SciFi-Universe pour vous proposer un code absolument fabuleux et délicieusement gourmand pour la fête des amoureux. Ce ne sont pas trente, ni quarante mais bien 50% qui vous sont proposés sur tous les abonnements au site de rencontre, valable du 14 février au 18 février 2019. Parce que les passionnés des univers fantastiques ont aussi parfois besoin d'un coup de main, le code qui suit fera en sorte que vous ne soyez plus jamais solo. Justement, le code est :PLUSJAMAISSOLOPourquoi rejoindre les rangs de GeekMeMore ?Pour rencontrer des geeks et geekettes célibataires (pour l'instant)Geekmemore est un site de rencontre destiné à la communauté Geek; ici les autres membres comprennent et partagent vos passions ! N'ayez pas honte de mettre en avant vos goûts pour la science, les séries TV ou les jeux vidéo. Affichez fièrement vos centres d'intérêt sur votre profil et faites la connaissance de personnes les partageant. Finis les début de conversations difficiles : engagez enfin la discussion sur des sujets qui vous passionnent !Parceque l'inscription de base est gratuiteL'inscription sur Geekmemore est gratuite; celle-ci permet à tous les membres de créer et de personnaliser leur profil, d'avoir accès aux actualités, aux vidéos, etc.Un abonnement est nécessaire uniquement pour entrer en contact direct avec d'autres utilisateurs via la messagerie ou le chat de rencontre. De plus, l'abonnement est 100% gratuit pour les filles qui ont ainsi accès directement à toutes les fonctionnalités.Pour son sérieux partout en FranceGeekmemore est un site de rencontre sérieux: les profils sont vérifiés, les photos et textes modérés consciencieusement. Ici pas de faux profils rajoutés pour gonfler les statistiques; le spam est sévèrement contrôlé et les contrevenants bannis. Les utilisateurs affichés se sont tous connectés récemment et sont disponibles pour échanger avec vous.Donc voilà, maintenant que vous savez tout, pourquoi ne pas tenter votre chance et montrer votre véritable visage geek sans avoir peur d'aucun reproche ?

Unification France

Cinéma, Série TV, DVD - Blu Ray, Presse, Littérature : Science Fiction, Fantastique, Policier et Comédie